Bâtiment vert et intelligent, ce que vous devriez savoir

Bâtiment vert et intelligent, ce que vous devriez savoir

23/08/2018 0 Par Rojo

L’écologie et la technologie sont deux choses qui vont de pair ! D’ailleurs, leur marché est aujourd’hui en pleine expansion, en grande partie grâce aux propriétaires et aux gestionnaires d’immeubles qui ont décidé de diminuer leur empreinte environnementale. L’internet des objets a aussi joué son rôle dans tout cela, tout comme les différents appareils connectés. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, cela vous intéresserait sûrement de savoir ce qu’est un bâtiment vert et intelligent.

Qu’est-ce qu’un bâtiment vert et intelligent ?

Le terme “vert” est ici évoqué pour faire allusion aux maisons écologiques, et donc, celles qui n’auront pas d’impacts négatifs sur son milieu environnant – ou du moins, celles qui ont le minimum de conséquences négatives sur la nature. Généralement, le degré de ces impacts se base sur leur dépense énergétique.

Cependant, comme l’indique son appellation, ce type d’habitat ne se limite pas seulement à cette unique qualité. Elle en a d’autres, notamment le fait qu’elle soit “intelligent”. Comme je le répète souvent dans mes articles, avoir un habitat qui suit les tendances technologiques n’est pas forcément mauvais pour l’environnement ; à condition qu’il respecte les normes et règlements régissant des bâtiments écologiques.

Évolution des bâtiments verts et intelligents

Il y a encore quelques années, les bâtiments verts et intelligents n’intéressaient que très peu de monde. Ce n’est pourtant plus le cas aujourd’hui et les statistiques le confirment. D’après le Allied Market Research, par exemple, le taux de croissance composé des édifices verts sera, en 2022, de 11,9 % ; cette croissance concernant à la fois les pays développés et en voie de développement !

Prenons le cas de Québec. Il détient les acteurs clés des édifices verts, ce qui lui a coûté sa première place dans ce milieu. Parmi ces acteurs, il y a les manufacturiers des matériaux de construction, les fournisseurs de technologies, ainsi que les concepteurs et des constructeurs eux-mêmes. Cependant, ils ne sont pas tous d’origine québécois, certains d’entre eux ont choisi cette région par stratégie et l’on constate qu’ils n’ont pas eu tort. Pour preuve, Québec n’est plus une simple région. Il s’est transformé en outil, lequel est incontournable pour les architectes, designers et d’autres professionnels, tels les urbanistes. Étant pris comme référence, il permet à ces derniers de prendre des décisions avisées en ce qui concerne la construction de bâtiment vert et intelligent.

Ce dont ces édifices nous promettent

Grâce à ces bâtiments, beaucoup gagneront en emploi. En effet, les bâtiments verts et intelligents sont bien plus que de simples logements, ils sont devenus des facteurs déterminants dans le recrutement ! Comment cela se fait-il ?

Qui ne rêverait pas de travailler dans un endroit sûr, c’est-à-dire, satisfaisant les valeurs environnementales et sanitaires, mêlées aux productivités ? Car c’est ce que gagnerait une personne qui travaillera au sein d’une entité œuvrant dans de domaines en relation avec les maisons écologiques, qu’il s’agisse de simples employés ou de toutes autres personnalités. De plus, exercer son métier dans un endroit comme tel est désormais un critère de choix pour ceux qui sont à la recherche d’emploi.

Par ailleurs, la construction de bâtiments verts et intelligents connaît des enjeux sociaux et environnementaux. En constatant les avantages que procurent ces logements, les autres ne tarderont pas à vouloir faire de même. C’est effectivement un moyen de transmettre un message positif à autrui.