Un exemple d’éco-construction : la maison canopée de Montfort l’Amaury

Un exemple d’éco-construction : la maison canopée de Montfort l’Amaury

17/08/2018 0 Par Rojo

L’éco-construction commence à devenir tendance, notamment en France, bouleversant ainsi le secteur de la construction. Si vous n’avez pas encore une idée précise de ce que c’est, cet article vous mettra au parfum. A la fin de votre lecture, il se pourrait même que vous ayez envie de déménager ou de construire votre propre maison écologique !

Une éco-construction à Montfort l’Amaury

Ce projet est communément connu sous le nom de la maison canopée, une appellation qui lui a été attribuée par son environnement boisé. L’auteur de cette réalisation n’est autre que l’architecte Emmanuel Coste. Lors de l’étude, ce dernier a veillé à ce que la maison adopte le principe de bioclimatique passive. Pour faire bref, il fait face à un enjeu de taille.

En effet, la maison doit remplir plusieurs rôles en même temps et parmi ces rôles, elle doit :

  • présenter une économie importante au niveau des ressources et de l’énergie ;
  • facilement s’intégrer à son environnement boisé, et ce, sur un terrain de 250 m2 ;
  • d’être confortable à quel moment de la journée et à quelle période de l’année.

Les propriétés de cet habitat

Par éco-construction, plusieurs critères entrent en jeu ; l’une des plus importantes étant le recours aux matériaux adaptés, c’est-à-dire, les éco-matériaux. Il peut s’agir de plusieurs types, dont le bois, la terre crue, les peintures naturelles et de bien d’autres. Outre cela, les dispositifs d’isolation et de chauffages sont obligatoirement écologiques. Contrairement aux appareils classiques, ils nuisent point à l’environnement, c’est-à-dire qu’ils ne consomment pas trop d’énergies. Les poêles à bois sont des exemples très concrets.

Aussi, l’emploi des systèmes à énergies renouvelables est fortement conseillé en termes d’écologie, ce qui est certainement utilisé par cette maison canopée. Elle utilise des capteurs solaires thermiques et photovoltaïques. De la même manière, les études ont été menées de façon à ce que le système de gestion d’eau soit économe. Pour cela, l’architecte a eu recours aux cuves de rétention des eaux pluviales, mais encore, des systèmes de recyclages des eaux grises.

Une éco-construction pourrait être synonyme de modernité

Comme nous venons de le mentionner, l’éco-construction commence à se répandre. Elle a donc un avenir très prometteur bien que plusieurs sont ceux qui pensent le contraire. La maison canopée en est, par exemple, la preuve. Comme tous bâtiments contemporains, cet habitat présente une belle architecture. Cela lui est en partie dû au fait qu’il possède une piscine. Toutefois, ce n’est pas une piscine ordinaire, mais elle est “naturelle” ! Le système de traitement de l’eau dont elle est en possession est entièrement biologique, digne d’être appelé construction écologique !

Bref, contrairement à ce que l’on pourrait penser, avoir recours à l’éco-construction est à la fois bénéfique pour tout un chacun. Pour preuve, je vous ai parlé de la maison canopée de Montfort l’Amaury. Certes, comme dans toutes autres maisons ordinaires, le confort est toujours au rendez-vous ! Seulement, vous y gagnez encore plus. De un, vous aurez la conscience tranquille ; de deux, vous ferez une grande économie au niveau financier.